Je rentre à l'instant d'un passage éclair à Paris, pour aller faire un tour à ICC 2008. Je vous en reparlerai plus tard, car le sujet de ce soir concerne une lecture qui m'a occupée dans le train.

J'étais partie avec ce livre : Le But, sous-titré le livre qui remet en cause tout ce que nous avons appris en matière de gestion.

Tout d'abord, je dois le dire, je me suis régalée. C'est quand même peu banal, un livre qui explique la théorie des contraintes et ses application dans le monde industriel sous forme d'un roman... Et en plus, facile à lire et même captivant.

Mais ce que j'ai le plus apprécié se trouve à la fin, dans une interview de l'auteur. Dans les exemples qu'il mentionne d'application des principes de son livre, il y en a un qui rend le journaliste perplexe, par le temps que cela a pris, alors que dans le livre on est sur une échelle de quelques mois seulement. L'explication donnée tient au fait que le cadre qui a pris l'initiative du changement n'est pas un cadre dirigeant :-)

La question est donc la suivante :
"Même avec du temps, un cadre intermédiaire est-il en mesure d'influencer son entreprise dans sa totalité ?"

Réponse : "Oui, bien sûr, avec beaucoup de motivation et de patience."

Alors ça, ça me fait bien plaisir et ça montre que j'ai bien eu raison de proposer ce thème au Barcamp de Lille
(à revoir ici, je vous le rappelle).