En faisant un petit test très simple, j'ai découvert que mon modeste blog littéraire était banni de Chine. Ah me suis-je dit dans un premier temps : l'art est toujours révolutionnaire et c'est bon signe. Mais en réalité je m'interroge sur le caractère véritablement international de nos blogs référencés par Google. La censure viendrait-elle de là ? Pour moi ceci constitue d'une part une véritable atteinte à la liberté d'expression (Big Brother règne sur le web et les réseaux sociaux n'y sont pas pour rien leurs interconnexions étant de plus en plus grandes en effet) et une désillusion : quelle information reçoivent les chinois ? Courrons-nous à moyen terme le même risque quand on sait que la presse française est déjà surveillée. Bref le web comme espace de liberté me semble loin. Peut-être est-il mort ce fameux jour à Florence ;-) (Moi j'étais à Lisbonne en ce temps là).
Question le web 3.0 sera-t-il un web où les interconnexions et donc la surveillance sera renforcée ou un vrai espace de parole ?
Je me le demande et je ferai le test pour voir si les anciens que nous sommes sont censurés ! Sommes-nous engooglés ?