Je voulais laisser un commentaire au message d'Anne sur Netvibes, et puis je mes suis rendu compte que j'avais plus à en dire que ce que je croyais.

 

Comment j'utilise Netvibes ? Un peu à la manière présentée par Anne, en provenance d'Arkandis. Seulement, j'ai une quarantaine d'onglet et 400 flux peut être ? ou plus ?

 

En fait j'ai thématisé mes centres d'intérêt (éducation et tice ; formation et foad ; km ; storytelling ; communautés etc.) avec deux onglets particuliers : intérêt privé et lecture quotidienne. La première question que je me suis posé a été de savoir si je devais faire des onglets relativement généralistes ou alors allez au plus précis.

 

J'ai finalement opté pour cette seconde solution mais aujourd'hui je suis face à un problème, qui est celui de toutes les taxonomies, beaucoup de mes centres d'intérêts reviennent à la définition du knowledge worker et beaucoup de flux pourraient être rangé indifféremment dans plusieurs onglets. Par exemple j'ai arkandis en KM, internetactu en intelligence collective, serial mapper en mapping etc. Mais tous parle de la même chose : ce qu'un travailleur du savoir doit être, ou du moins c'est tel que je me l'imagine (pas seulement quand même). 

Un autre soucis, est le nombre important de fils que j'ai et que je n'ai matériellement pas le temps de lire. A chaque onglet, j'ai mis les flux les plus importants pour moi, en haut à gauche, et je lis en priorité l'onglet lecture quotidienne (heu, tous les jours !) ainsi que les flux prioritaires par onglets. Le reste est une lecture rapide, voir pas de lecture du tout.

Finalement, je me demande si Netvibes n'est pas en train de devenir ma base de favoris, mais en mieux. Des favoris, j'en ai comme tout le monde mais combien est-ce que j'en  utilise sur le millier classé ? Et quand j'ai besoin d'une information, comme tout le monde, je lance une recherche avec un moteur classique avec un résultat correct et surtout  rapide. Et heureusement encore que firefox a un moteur de recherche de favoris puissant car sinon, ça serait quasi perdu. Netvibes est peut être plus adapté pour une utilisation en base de connaissance, surtout si à terme les fils rss deviennent la norme de consultation des sites web proposant de l'information actualisable.

 

Alors comment exploiter au mieux l'intérêt même d'un flux, c'est à dire de l'information dynamique, s'il devient un favoris, une ressource en sommeil ?  L'utilisation d'un favoris répond à une question qui survient et non à un sujet suivi ; c'est de la recherche d'informations et non de la veille.

Netvibes est donc un bon outil mais il lui manque quelques fonctionnalités. En premier, il me semble, un moteur de recherche qui puisse rechercher sur l'ensemble des sites référencés (et pas seulement sur les actualités). Il me semble que google permet désormais de faire son propre moteur de recherche sur une base que l'on définit. Si netvibes pouvait le faire ça pourrait être pas mal.

Ensuite, un autre truc intéressant, ce serait d'avoir un suivi rss par mots clés à la wikio ou à la wasalive sur les fils des sites suivis.

En un même outil, on aurait les modes recherche et veille réunit sur une même plateforme sur une base choisie. En fait, si on pouvait mashuper netvibes avec Newzie, on aurait là un outil très puissant.

 

Pour finir, je trouve que les univers netvibes sont quelque chose de puissant en devenir (il faut d'ailleur que je mette le mien en place). Elargissons donc : nous ne serions plus seulement abonné à des flux mais aussi à des univers et les outils dont j'ai parlé agiraient également sur ces univers.